Le boutique est maintenant ouverte!

 

Julien vous dira qu’il est né littéralement dans la période de sa vocation (son anniversaire est en septembre, sous le signe de Bacchus, le dieu du vin dans la mythologie romaine). Le chemin qui l’a conduit à cultiver son propre vignoble commença alors qu’il n’avait que cinq ans, tandis qu’il aidait son frère à récolter le raisin à Gevrey. Il étudia ensuite la viticulture à Beaune, en France, puis retourna à Genève où il travailla chez Cave 20G, une cave à vin à Carouge, en Suisse. C’est là qu’il découvrit le plaisir des vins naturels.

Julien quitta ensuite Genève pour ouvrir un bar à vins naturels dans le Valais, mais il se retrouva naturellement à travailler dans les vignobles. En 2017, Julien a commencé avec 1HA à Ayent et en 2018, il avait un total de 3,5H, dont une parcelle de 2,3H à 900 mètres d'altitude où il a produit son premier millésime. Il s'est ensuite étendu à 4,5 hectares, avec une parcelle supplémentaire de 1,2 hectares proche de la forêt et d’une source d’eau naturelle.

L’une des caractéristiques bien connue du vin naturel est sa capacité à préserver « l’âme du raisin ». Il n’est pas nécessaire de visiter les terrasses de Buitonnaz pour savoir que dans chaque millésime qu’il produit, Julien fusionne son âme avec celle du raisin qu’il cultive. 

 

LA MÉTHODE RUDOLF STEINER - BIODYNAMIQUE

Les cultivateurs de vins naturels considèrent qu’une cuvée parfaite commence par une communauté microbienne dynamique dans le sol. Bien que nous ne soyons pas en mesure d’observer ces formes de vie à l’œil nu, ce sont elles qui façonnent le caractère de chaque bouteille, en leur communiquant le terroir unique et en les imprégnant du « goût de cette région ».”

Si les vignobles sont censés protéger et améliorer la microbiologie du sol, et garantir que les vins naturels peuvent survivre sans l’aide de sulfites et d’additifs, ils doivent être traités avec le plus grand soin. Le Domaine Julien Guillon est certifié Demeter, ce qui signifie que chaque vignoble est géré dans le respect des normes les plus rigoureuses en matière de viticulture biodynamique.

Comme décrit par la norme agricole Demeter : « En ce qui concerne la pratique au quotidien, l’objectif est de créer un système agricole qui dépend le moins possible de matériaux importés, mais qui répond plutôt à ses besoins au travers des organismes dynamiques vivants de l’exploitation agricole elle-même. C’est la biodiversité de l’exploitation agricole, organisée afin que les déchets d’une partie de l’exploitation agricole deviennent l’énergie d’une autre partie de l’exploitation agricole, qui entraîne une augmentation de sa capacité à se renouveler automatiquement et fait que celle-ci est durable. Ceci nécessite que, autant que possible, une exploitation agricole soit régénérative plutôt que dégénérative ».

aLes vignobles de Julien sont gérés en tant qu’organismes vivants, des systèmes complexes et interconnectés exigeant une attention et une gestion particulières, et non des décharges de pesticides par hélicoptère. Les efforts à fournir sont importants, mais la récompense est la vie intense présente dans chaque centimètre carré du Domaine Julien Guillon que l’on peut sentir dans chaque bouteille.